La Chine lance un nouveau satellite de navigation en orbite

Beidou Satellite

Le décollage de la fusée Longue Marche 3B a eu lieu à 4 h 50, heure de Pékin, le lundi 30 avril 2012. Le décollage de la fusée Longue Marche 3B a eu lieu à 4 h 50, heure de Pékin, le lundi 30 avril 2012. (Crédit image : Réseau de satellites Beidou)

Deux satellites pour le système de navigation chinois Beidou ont été lancés lundi à bord d'une fusée Longue Marche 3B, élargissant encore le réseau de positionnement spatial alors que la Chine envisage un service mondial d'ici 2020.



La constellation Beidou, également connue sous le nom de Compass, est l'homologue chinois du Global Positioning System de l'US Air Force, qui fournit des services de navigation aux véhicules militaires, aux munitions de précision, à l'aviation civile, aux voitures personnelles, aux bateaux et aux forces de recherche et de sauvetage.

Le lancement de dimanche marquait la première fois La Chine a mis en orbite deux satellites Beidou sur la même fusée. L'industrie chinoise a développé un adaptateur à double charge utile pour lancer les satellites l'un sur l'autre à l'intérieur du carénage du nez de la Longue Marche.

Le lanceur Longue Marche 3B a décollé du centre spatial de Xichang lundi à 4h50, heure de Pékin (20h50 GMT, 16h50 HAE dimanche), ont rapporté les médias officiels, et s'est incliné vers le sud-est pour atteindre une orbite de transfert de forme ovale inclinée à 55 degrés à l'équateur.

La fusée à carburant liquide de 18 étages a atteint une orbite allant de 150 miles à plus de 13 000 miles au-dessus de la Terre. Chaque satellite utilisera son système de propulsion embarqué pour circulariser son orbite à une altitude d'environ 21 500 kilomètres, ou 13 359 milles.

C'était la première fois que la Chine lançait une charge utile principale à double satellite sur une orbite à haute altitude, selon la China Academy of Launch Vehicle Technology, l'entrepreneur public de la famille de fusées Longue Marche.

Actuellement en test opérationnel pour les utilisateurs à travers la Chine, le système satellitaire Beidou fournira une couverture mondiale avec une constellation de 35 satellites d'ici 2020, selon des responsables chinois.

La Chine a activé le réseau Beidou en décembre à titre d'essai. Ses 11 satellites opérationnels fournissent actuellement des services sur la région Asie-Pacifique, y compris la majeure partie de la Chine. La zone de couverture s'étend de la frontière sud de la Russie à l'Australie et de l'Inde à l'ouest à l'océan Pacifique à l'est.

Le système a été utilisé dans les transports, les prévisions météorologiques, la pêche maritime, la surveillance hydrologique et la cartographie, selon l'agence de presse officielle Xinhua.

Le meilleur service sera disponible pour les utilisateurs militaires et civils chinois. Des informations de positionnement avec une précision de 10 mètres, soit environ 33 pieds, seront rendues publiques dans le monde entier.

Suite Beidou lance sont prévues plus tard en 2012.

Le vol de dimanche était le cinquième lancement spatial chinois de l'année.

Droit d'auteur 2012 SpaceflightNow.com , tous les droits sont réservés.