Énorme robot de Mars armé de laser, de caméras et de curiosité (infographie)

Le laboratoire scientifique mobile à propulsion nucléaire Curiosity va parcourir la surface de Mars pendant des années, à la recherche des conditions qui auraient pu faire de Mars une demeure de vie.

Le laboratoire scientifique mobile à propulsion nucléaire Curiosity va parcourir la surface de Mars pendant des années, à la recherche des conditions qui auraient pu faire de Mars une demeure de vie. (Crédit image : Karl Tate, demokratija.eu)

Le rover Curiosity du Mars Science Laboratory vise à évaluer si l'environnement martien a déjà été habitable. Les 10 instruments scientifiques à bord de Curiosity ont un poids terrestre combiné de 165 livres (75 kilogrammes).



La mission de la curiosité a quatre objectifs : évaluer le potentiel biologique d'au moins une zone cible, caractériser la géologie du site d'atterrissage, étudier les processus planétaires passés pertinents pour l'habitabilité et caractériser le rayonnement de surface dans l'environnement martien.

Le rover ne peut détecter ni la vie actuelle ni les micro-organismes fossilisés. Les instruments de Curiosity sont capables de vérifier trois conditions jugées nécessaires à la vie : de l'eau liquide, certains ingrédients chimiques et une source d'énergie.

S'élevant à 6,5 pieds (2 mètres) au-dessus de la surface martienne, le mât de Curiosity porte des appareils photo numériques grand angle et téléobjectif ainsi qu'un puissant laser infrarouge pour déterminer la composition des roches. Le laser peut vaporiser une particule de roche martienne et analyser le plasma résultant.

Un bras robotique de 2,1 mètres (7 pieds) porte un marteau perforateur, une pelle d'échantillonnage du sol, une expérience émettrice de radiations et une caméra équipée d'une lentille grossissante.

Les batteries nucléaires fournissent jusqu'à 14 ans d'énergie électrique.

Le système de mobilité du rover comporte six roues de 20 pouces (0,5 mètre) qui entraînent le rover à une vitesse maximale de 1,5 pouces (4 centimètres) par seconde et sont conçues pour couvrir au moins 12 miles (20 kilomètres) de terrain rocheux martien.