Sunita Williams : astronaute, marathonienne

Comme si passer des mois dans l'espace n'était pas assez difficile, un astronaute prend le temps de participer à des marathons et des triathlons en altitude. Sunita Williams, qui prendra le commandement de la Station spatiale internationale en septembre 2012, a donné une nouvelle tournure au maintien de la forme hors de la planète. Jetons un coup d'œil à cet incroyable astronaute.

Début de la vie



Née le 19 septembre 1965 à Euclid, Ohio, Sunita Pandya Krishna était la plus jeune de trois enfants. Avec un père neuroscientifique et une mère technicienne en radiologie, Sunita a grandi avec des croquis de cerveaux à la maison et aspirait à devenir vétérinaire.

L

L'astronaute de la NASA Sunita Williams, ingénieur de vol de l'Expédition 32, est photographiée dans la coupole de la Station spatiale internationale lors des opérations de rendez-vous avec le véhicule de transfert H-II (HTV-3) non piloté de l'Agence japonaise d'exploration aérospatiale (JAXA). Cette image a été prise le 27 juillet 2012.(Crédit image : NASA)

Parlant de son père qui a immigré d'Inde avec ses frères, Williams a déclaré :'Faire leur chemin à l'université et venir en Amérique, sans beaucoup d'infrastructures – je pense à quitter ma maison pour un autre pays – cela semble plus audacieux que les choses que j'ai faites.'

Sa vie a pris un tournant profond lorsque son frère aîné a fréquenté l'Académie navale des États-Unis et lui a suggéré de l'envisager, car elle menait une vie active. Elle a décidé de suivre son exemple et, en 1987, a obtenu son diplôme de l'académie avec un baccalauréat ès sciences en sciences physiques.

Sunita est devenu pilote d'hélicoptère et a servi en Méditerranée, en mer Rouge et dans le golfe Persique en soutien à Desert Shield. En 1993, elle est diplômée de la Naval Test Pilot School des États-Unis et a ensuite effectué des vols d'essai dans divers hélicoptères militaires. En 1995, elle a terminé sa maîtrise en gestion de l'ingénierie. Elle était stationnée sur l'USS Saipan lorsqu'elle a été sélectionnée pour le programme des astronautes.

« Ne laissez personne vous dire : « Vous ne pouvez pas le faire ». C'est la chose la plus importante – j'ai eu un commandant d'escouade [me dire] : « Être astronaute, c'est pour les pilotes de jet, pas pour les pilotes d'hélicoptère. Si vous savez que c'est ce que vous voulez, vous n'avez qu'à y aller. Vous faites de votre mieux dans ce que vous faites et découvrez ce que vous devez faire pour entrer dans ce domaine.

Sunita a enregistré plus de 3 000 heures de vol dans plus de 30 avions différents. Elle est mariée à Michael Williams.

Être mis à feu

Williams a postulé deux fois pour le programme d'astronaute, ayant obtenu sa maîtrise après la première tentative. Elle a commencé le programme en août 1998 et, après une période de formation et d'évaluation, elle s'est rendue à Moscou pour travailler avec l'Agence spatiale russe sur leur contribution à la Station spatiale internationale (ISS). En 2002, elle a passé neuf jours sous l'eau dans l'habitat Aquarius au large de la Floride dans le cadre de la mission d'exploration NEEMO2.

'Appréciez ce que vous faites, vous y arriverez naturellement bien, et si [l'opportunité d'être astronaute] se présente, ce n'est qu'un bonus.'

Le 9 décembre 2006, Williams s'est lancé dans l'espace pour la première fois à bord de la navette Discovery dans le cadre de la 14e expédition vers l'ISS. Elle est restée dans l'espace jusqu'au 26 avril 2007. Pendant son séjour, elle a établi un record du monde pour les femmes au cours de quatre sorties dans l'espace, passant 29 heures et 17 minutes à l'extérieur de la station. (Le record est désormais détenu par Peggy Whitson , qui a passé près de 40 heures à l'extérieur d'un véhicule au cours de six sorties dans l'espace.) Au cours de ses 195 jours dans l'espace, Williams a également établi un nouveau record pour les femmes.

Williams est la deuxième femme d'origine indienne à aller dans l'espace. Kalpana Chawla a effectué deux vols de navette, le premier à bord de Columbia en 1997. Son deuxième vol, également à bord de Columbia, s'est terminé par une tragédie lorsque la navette s'est brisée lors de la rentrée le 1er février 2003.

Pendant qu'il était dans l'espace, Williams a participé au marathon de Boston, enregistrant la course de 26,2 milles (42 kilomètres) sur le tapis roulant de l'ISS en 4 heures, 23 minutes et 10 secondes – la première fois qu'un participant a participé à la course depuis l'orbite. Elle a également coupé ses longs cheveux flottants en orbite pour faire un don à Locks of Love, une organisation à but non lucratif qui fournit des postiches aux enfants souffrant de perte de cheveux à long terme en raison de problèmes médicaux.

Le 14 juillet 2012, Williams s'est de nouveau rendu à la Station spatiale internationale, où elle restera jusqu'en janvier 2013. En septembre 2012, Williams deviendra la deuxième femme à prendre le commandement de l'ISS pour l'Expédition 33. Mais malgré les pressions inhérentes au commandement, elle entend participer à la Triathlon Nautica Malibu ce même mois, natation, vélo et course à pied de l'immensité de l'espace.

- Nola Taylor Redd

(Citations d'un entretien avec Niralia Magazine en ligne , numéro 20, avril 2008.)